Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

Bernard-Henri Lévy et Michel Houellebecq « Ennemis publics »

“Je peux faire toutes les mises au point possibles et imaginables: je ne ferai qu’aggraver mon cas de salaud de bourgeois qui ne connaît rien à la question sociale et qui ne s’intéresse aux damnés de la terre que pour mieux faire sa publicité”, Bernard-Henri Lévy.
“Tout, comme on dit, nous sépare -à l’exception d’un point, fondamental: nous sommes l’un comme l’autre des individus assez méprisables”, écrit Houellebecq.

Michel Houellebecq et Bernard-Henri Lévy publieront, le 8 octobre, en coédition chez Flammarion et Grasset “Ennemis publics”, correspondance qui s’est tenue entre janvier et juillet 2008.

.
 

réunion de soutien du 10 septembre 2008

Hier soir, 10 septembre, au domicile de Bernard-Henri Lévy à Paris, une réunion de soutien s’est tenue autour de l’Institut d’Etudes lévinassiennes. L’institut fut fondé, il y a sept ans, autour non seulement de Bernard-Henri Lévy, mais de Alain Finkielkraut et du défunt Benny Lévy. Celui-ci en fut même la cheville ouvrière jusqu’à sa mort, le 15 octobre 2003. Cet Institut réussit le prodige de réconcilier des franges habituellement adverses du judaïsme français. Judaïsme laic et judaïsme religieux… Juifs pensant qu’il n’y a pas d’autre destin pour les juifs qu’en Israël et Juifs pensant que la diaspora a ses vertus… Juifs modernes et juifs du Retour…Juifs pensant qu’ils ont encore quelque chose à dire à l’Europe et Juifs estimant  que l’histoire de leur relation à ladite Europe est une histoire qui touche à sa fin… Tous sont là, à l’Institut. Avec, à la direction, le fils de Benny Lévy, René Lévy.  Hier soir, Bernard-Henri Lévy a notamment insisté sur les deux aspects qui, selon lui, rendent cet Institut sans pareille dans le paysage intellectuel français. « Un lieu où les juifs se parlent. Et un lieu où il parle aux non-juifs. Un lieu où Rabbi Akiba dialogue avec Platon. Où Aristote donne, par-delà les siècles, la réplique à Franz Rosenzweig. C’est ça l’Institut. C’est ça qui en fait un lieu si précieux et si rare ». JC Milner a donné, ensuite, une brève et, selon les témoins, brillantissime conférence sur le thème de la « générosité » définie comme ce qui défie le flux de l’échange généralisé.

.
 

Navigation


magali10 |
boumerdes |
Commune d'Aube |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | infosport
| Albert Darvey - Conseiller ...
| billet d'humeur